La trilogie écossaise 1 – L’île des chasseurs d’oiseaux – Peter May

Résumé : Fin McLeod enquête sur le meurtre d’Ange Macritchie sur l’île de Lewis, île où il a grandit mais où il n’est pas retourné depuis 18 ans. Le meurtre a le même mode opératoire que celui dont il s’occupait à Édimbourg quelques mois avant la perte de son fils. Sur cette île désireuse de respecter les traditions, il va renouer avec son passé.

Avis : Un roman policier bien ficelé. Peter May arrive à lier le passé au présent sans nous perdre dans la lecture, tout en décrivant des paysages Écossais qui cadrent bien avec l’histoire.

Date de parution : 2009

–!!!–ATTENTION SPOILER–!!!–

–!!!–ATTENTION SPOILER–!!!–

–!!!–ATTENTION SPOILER–!!!–

 

Spoiler : Fin McLeod a perdu son fils dans un accident de voiture un mois avant de se rendre sur son île d’enfance, l’île de Lewis. Sa femme, restée en métropole le quitte. Il enquête avec George Gunn sur le décès violent d’Ange MacCritchi, crime qui présente le même mode opératoire que le meurtre sur lequel il travaillait à Edimbourg.

Dans sa jeunesse, Fin a perdu ses parents lors d’un accident de voiture, il vivait donc chez sa tante.

Marsaili tombe amoureuse de Fin dès le premier jour d’école, ils vont donc s’aimer, se perdre de vue et se remettre ensemble à l’adolescence, ils vont partir à l’université ensemble où Marsaili retrouve Fin au lit avec une de leur colocataire, ce qui marquera la fin de leur histoire.

Marsaili retourne sur l’île et se jette dans les bras d’Artair Macinnes. Fin va la retrouver mariée, avec un enfant, Fionnlagh, 18 ans plus tard.

Artair Macinnes était le meilleur ami de Fin, dont le père donnait également des cours à Fin.

L’île est à cheval sur les traditions. Tout les ans, certains hommes vont sur le rocher d’An Sgeir pour mener une grande chasse aux oiseaux. Le rocher est très peu accueillant mais regorge de Gugas. Lorsque Fin et Artair y ont été pour leurs rites de passage, Fin dégringole et est sauvé par le père d’Artair, Monsieur Macinnes, qui chute à son tour et meurt.

Dès son arrivée sur l’île, Fin se rend compte que le meurtre n’avait rien à voir avec celui d’Edimbourg mais que les suspects pouvaient être nombreux sur l’île. Ange était une brute, moqueur et méchant. Par exemple, Calum qui, suite à une mauvaise blague d’Ange pendant leur adolescence, s’est retrouvé handicapé. Mais en voyant la manière dont Ange s’est occupé de lui, Fin s’aperçoit que ce n’est pas lui le tueur. Monsieur Murray à aussi son mobile, sa fille, Donna se retrouve enceinte d’un viol commis par Ange. Mais elle est enceinte de Fionnlagh. Elle a inventé cette histoire pour que son père ne soit pas violent envers elle et que Monsieur Murray puisse garder son image de prêtre modèle sur l’île.

Par contre, Fin a oublié des choses traumatisantes de son passé. Le fait que Monsieur Macinnes ne soit pas que le sauveur mais l’homme qui a infligé des sévices à lui et à Artair pendant toute leur enfance. Fin l’avait dévoilé à Gigs, responsable de l’escapade, avant leur rite de passage sur le rocher et Monsieur Macinnes a été jugé dès l’arrivée à An Sgeir, condamné à subir la honte, l’exil pendant l’escapade sur le rocher et à ne plus y retourner.

Artair n’a jamais pardonné à Fin l’éclatement de sa famille. De plus, l’enfant de Marsaili est celui de Fin et non celui d’Artair. Artair a donc tué Ange en imitant le mode opératoire du crime d’Edimbourg pour faire revenir Fin sur l’île, afin de lui avouer que c’était son fils et lui montrer toutes les sévices que, lui, a infligés à Fionnlagh pendant son enfance.

Lors de la dernière sortie sur le rocher, Artair va essayer de tuer Fionnlagh pour faire souffrir Fin qui va l’en empêcher en lui faisant croire que Fionnlagh est le fils d’Artair. Artair y croit et saute du rocher.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :