Millénium 5 – La fille qui rendait coup pour coup – David Lagercrantz

Résumé : Suite au tome 4, Lisbeth se retrouve en prison. Elle y reçoit la visite de son ancien tuteur Holger Palmgren, il a de nouvelles informations concernant l’enfance tumultueuse de Lisbeth. Avec l’aide de Mickael Blomkvist, elle va donc essayer de découvrir la vérité sur son enfance. Son histoire prend de l’ampleur et elle se rend compte qu’elle n’est pas la seule impliquée dans ses tourments.

Avis : Un cinquième opus, ça se ressent ou du moins on sent l’essoufflement des personnages. Ce livre se laisse lire comme un policier mais les personnages restent sans saveur. Nous retrouvons Lisbeth qui devient quelque peu surhumaine, inatteignable. L’auteur surfe sur la vague de l’enfance de Lisbeth sans nous en apporter plus mais en ré-utilisant les tomes précédents. Pour ma part c’est un livre correct mais qui n’égale pas les trois premiers tomes de la saga, une histoire qui a quelque moment peut se retrouver quelque peu tiré par les cheveux.

Origine : Suède,

Date de parution : 07/09/2017,

–!!!– ATTENTION SPOILER–!!!–

–!!!– ATTENTION SPOILER–!!!–

–!!!– ATTENTION SPOILER–!!!–

Spoiler : Lorsque Lisbeth sort de prison, elle a déjà des éléments pour approfondir son enquête à propos de son enfance. Elle découvre donc un organisme qui séparait les jumeaux à la naissance pour répondre à une étude scientifique, l’organisme qui se prénomme “le registre” cherchait surtout des enfants remarquables afin de les mettre dans des foyers totalement différents. L’un dans un milieu pauvre et l’autre dans un milieu beaucoup plus aisé. Lisbeth a, comme toujours, donné du fil à retordre au “registre”. D’autre jumeaux ont eu moins de chances, Leo et Dan, séparé à la naissance et doté d’une intelligence remarquable, sont les personnages principaux de cet opus. Ils finissent par se retrouver et envisage de se venger du registre. Le registre, lui, les ayant pris de court fomente un plan afin de faire taire les jumeaux, il supprime également Holger Palmgren afin de ne pas risquer gros avec leurs études fait dans l’illégalité totale.

Lorsque Lisbeth est encore en prison, et avec son goût indiscutable pour la défense des opprimés, elle fait la rencontre de Kaziah, enfermée pour avoir poussé son frère par la fenêtre. Lisbeth va faire en sorte de résoudre l’enquête qui concerne Kaziah et de faire punir les vrais tueurs de cette histoire. En prenant la défense de Kaziah, Lisbeth se fait une nouvelle ennemie, Benito, qui utilisait Kaziah en prison comme souffre douleur.

Lisbeth arrive encore une fois à dénouer toutes les enquêtes sur lesquelles la police a échouées, le tome se finit avec un combat où tous les ennemies de Lisbeth se rassemble sans qu’on ne sache trop comment. Mais elle gagne, comme d’habitude.

–!!!–ET POUR ENCORE PLUS DE SPOIL–!!!–

–!!!–ET POUR ENCORE PLUS DE SPOIL–!!!–

–!!!–ET POUR ENCORE PLUS DE SPOIL–!!!–

Spoiler ++ : Comment Léo et Dan se retrouvent  ?

Léo et Dan se retrouve par hasard. Dan étant guitarisite, il se produit dans un bar où il rencontre une femme qui connaît Léo. Elle le prend d’ailleurs pour lui. Dan décide donc de se renseigner sur ce Léo et découvre sa copie conforme, en plus riche, il va donc se rendre chez Léo et jouer de la guitare devant sa porte pendant que Léo joue du piano de l’autre côté de la porte.

Comment se vengent  Léo et Dan ?

Léo est invité à Noël chez une des actrices principales du « registre », Rakel Greitz. Quand Léo et Dan se rendent compte du  coup monté par ce dernier. Il décide d’inverser leurs rôles afin de surprendre le registre et de demander des explications.

Comment est mort Holger Palmgren ?

Holger Palmgren est déjà malade comme on le voit dans les opus précédents. Il meurt tué par Rakel Greitz, à cause d’un patch qui remplace sa morphine.

Kaziah est-elle innocente ?

Kaziah a belle et bien poussé son grand-frère Ahmed par la fenêtre. Elle l’a fait car ses grands frères Ahmed et Bashir ont poussé son petit frère Khalil à tuer l’homme qu’elle aimait qui se prénommait Jamal Chowdhury. Jamal était un défenseur des droits de l’homme venant du Bangladesh et extradé en Suède tandis que la famille de Kaziah faisaient parti d’un parti islamiste radicale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :